D'hier à Aujourd'hui

La Mobilité d'hier à aujourd'hui

La voiturette de Golf dit plus familièrement Golfette est apparue dans les années 30. J.K. Wadley, un golfeur Texan, serait le premier à avoir utilisé un véhicule motorisé sur un green. Selon le site Jeu de Golf, malgré des premiers essais difficiles, Wadley aurait parcouru plus de « 3200 km sur le parcours (…) alors qu’il n’était plus en mesure de marcher 18 trous.»
L’évolution de la Golfette n’a réellement débuté qu’a partir des années 50. Commençant par séduire les parcours de Golf du monde entier, elle s’adapte et séduit depuis quelques années de nombreux autres secteurs professionnels.
Avec une technologie électrique, une autonomie adaptée à de petits trajets et une prise en main particulièrement facile, la voiturette électrique se découvre de nouvelles fonctionnalités.



1 – LA GOLFETTE SORT DES GREENS

Les parcs de vacances et les grands campings font souvent appel aux voiturettes électriques. Les employés de ces centres comme les vacanciers qui y logent sont susceptibles de devenir utilisateurs de ces petites voitures. Silencieuses, elles respectent le calme des locataires ou campeurs et permettent soit d’effectuer des tâches fonctionnelles pour les professionnels du domaine, soit d’être louées aux vacanciers pour faciliter les trajets dans la zone privée.

Les entreprises d’un certain gabarit ou les rassemblements de firmes, possédant un parc d’activités sont elles aussi, aujourd’hui, les nouveaux utilisateurs des voiturettes électriques. La voiture reste au parking et la mobilité est grandement améliorée. Simple et efficace, les campus universitaires, les grandes zones privées et les technopoles suivent ce mouvement, interdisent les voitures, et investissent dans ce moyen de locomotion propre.


2 – LA GOLFETTE, UN POTENTIEL ILLIMITE ?

Mais au-delà de ces utilisations, qui à l’heure actuelle peuvent paraître intéressantes mais naturelles, les voiturettes électriques ont trouvé de nouvelles places et surtout de nouvelles utilités.
Ainsi, on a pu voir au Val d’Europe, la société Veolia Propreté utiliser des voiturettes électriques pour le ramassage des ordures. Une démarche motivée par la volonté de remplacer les tracteurs beaucoup plus bruyants et polluants.
Les produits dérivés de la Golfette apparaissent et ce petit véhicule se popularise. Présent sur les terrains de sport en tant que civière motorisée, sur les routes comme petites déneigeuses ou encore dans les parcs pour remplacer les véhicules de visites touristiques, la voiturette électrique semble être une solution de remplacement écologique, fiable et au prix totalement raisonnable.


Dans la lignée de cette évolution du marché, des marchés d’envergure semblent s’ouvrir peu à peu. Certaines villes commenceraient à déconseiller voir interdire l’utilisation des voitures en ville au profit de la voiturette électrique. La Golfette pourrait-elle devenir le moyen de locomotion citadin de demain ? Ou ne restera-t-elle que la solution de quelques fortes volontés écologiques ?

Pour plus d’informations, contactez nous :
 01 34 94 23 10

Christophe Sarry